Pendant toute l’année, mais surtout en automne et en hiver, l’aérosolthérapie est largement utilisée, une pratique aux origines très anciennes et adaptée aux adultes comme aux enfants pour traiter et soulager les symptômes des maladies respiratoires telles que la toux, l’asthme et les obstructions bronchiques et pulmonaires de toutes sortes.

Aérosol est un dispositif très utile, tant pour les adultes que pour les enfants, car il permet de prendre des médicaments en version nébulisée sous forme de minuscules particules gazeuses, qui grâce à leur taille pénètrent profondément dans tous les composants du système respiratoire, assurant ainsi un résultat plus efficace par rapport aux autres thérapies.

L’aérosol est en fait un instrument composé d’une machine à laquelle est fixé un tube en plastique, au bout duquel se trouve un embout en forme de « T » ou un masque. Les patients qui utilisent un aérosol pour prendre des médicaments sont principalement des enfants de moins de 5 ans et des adultes souffrant de problèmes respiratoires ou d’asthme sévère.

Comme le but de l’aérosol est de permettre au patient de prendre la bonne quantité de médicaments, il est très important de prêter attention à l’entretien de l’appareil. En particulier, l’aérosol doit être nettoyé régulièrement : toute impureté à l’intérieur du nébuliseur pourrait provoquer des infections chez les patients. Un nettoyage correct permet également d’éviter l’encrassement de l’appareil, ce qui contribue à assurer sa « longévité ». L’idéal serait de pouvoir nettoyer et désinfecter l’aérosol après chaque utilisation par le patient.

Comment laver l’aérosol

Pour laver correctement l’aérosol, vous devez d’abord nettoyer soigneusement le flacon, où se déposent parfois les résidus des médicaments inhalés. De plus, en raison de sa forme particulière, l’ampoule peut être un réceptacle pour les bactéries et il est donc très important qu’elle soit nettoyée à fond après chaque utilisation. Le bon nettoyage de l’aérosol commence par le démontage de toutes les pièces afin que chaque composant puisse être lavé individuellement.

Les composants de l’aérosol peuvent également être mis dans le lave-vaisselle avec un cycle de lavage dédié et à une température appropriée. Si vous ne disposez pas de cet appareil, la meilleure alternative est d’immerger les composants de l’aérosol dans un bol rempli d’eau chaude et de détergent neutre, puis de les rincer à l’eau courante froide. À ce stade, chaque pièce doit être séchée à fond avec un chiffon propre, de préférence en microfibre, et placée dans un récipient hermétiquement fermé.

Récapitulons :

1- Démonter les composants de l’aérosol, en accordant une attention particulière à l’ampoule qui, en raison de sa forme particulière, peut contenir plusieurs bactéries

2- Laver les pièces démontées dans un lave-vaisselle ou, en alternative, dans un récipient avec de l’eau chaude et un détergent spécial

3- Sécher soigneusement chaque composant, puis les mettre dans une boîte fermée.

Désinfecter l’aérosol

Les composants de l’aérosol peuvent être non seulement nettoyés mais aussi désinfectés type Amuchina, en faisant bouillir le nébuliseur et l’embout pendant une dizaine de minutes. Une fois cette opération effectuée, il est nécessaire de les sécher avec un chiffon doux.

Le masque ne doit pas être immergé dans de l’eau bouillante, mais dans de l’eau froide et du désinfectant pendant environ un quart d’heure. Une autre solution consiste à immerger le masque dans une solution d’eau et de vinaigre dans les proportions respectives de ¾ et ¼, ou dans de l’eau et du bicarbonate de sodium ou – encore une fois – dans de l’eau et de l’eau de javel.

Utilisez le masque

N’oubliez pas, Enfin, que le masque est très personnel et qu’il ne peut être utilisé que par un seul patient pour en tirer le maximum de bénéfices et éviter la propagation des germes et des bactéries. En outre, si elle est utilisée fréquemment, il est souhaitable de la changer une fois par mois.

Pour plus d’informations sur les aérosols, visitez la page produit dédiée à ce lien.

.