Tout comme notre corps tout entier, les cheveux ont également besoin d’être nourris pour rester sains et forts. Selon une célèbre nutritionniste, les cheveux sont affectés lorsqu’il y a une certaine carence, qui finit par générer un déséquilibre dans la structure des cheveux et de la couleur, laissant les cheveux ternes et cassants. Certaines vitamines contre la chute des cheveux peuvent être efficaces pour résoudre ce problème. Par conséquent, nourrir et hydrater les cheveux est une excellente option pour éviter la perte de cheveux. Les vitamines sont excellentes pour agir dans le contrôle de la perte de cheveux, étant des options viables et saines pour prendre soin des cheveux. Voyons quelques exemples :

5 vitamines contre la chute des cheveux
Les nutriments et les vitamines sont les meilleures options pour traiter la perte de cheveux et aussi pour garder les cheveux toujours sains et forts. On trouve de nombreuses vitamines dans les aliments, mais pour ceux qui veulent un effet plus rapide, un complément peut également être une option.

  • La vitamine A

La vitamine A est excellente pour le cuir chevelu, en plus d’être antioxydante, elle agit sur la production de kératine et de collagène, des éléments super importants dans la composition des cheveux.
Dosage : des ampoules à action instantanée peuvent être mélangées dans l’après-shampoing à appliquer sur les cheveux. Les ampoules qui ont besoin d’un certain temps pour agir peuvent être appliquées directement sur les cheveux ou sur un masque capillaire. L’indication varie généralement entre 6 et 10 gouttes, lorsqu’elle est complétée.
Contre-indications : les personnes souffrant de problèmes de foie doivent consulter un médecin pour vérifier la bonne utilisation. L’utilisation continue de la vitamine A pendant une période prolongée et/ou à forte dose peut provoquer une hypervitaminose A. Par conséquent, son utilisation doit être contrôlée et surveillée par un professionnel de la santé.

  • Complexe B

Les vitamines du complexe B aident le cuir chevelu, prévenant le vieillissement et la chute des cheveux. Il existe deux formes de vitamine B qui agissent contre la chute des cheveux : la biotine et l’acide pantaténique.
Dosage : les vitamines B peuvent être consommées par le biais de l’alimentation ou de compléments alimentaires. Une dose de 1 comprimé 3 fois par jour est recommandée.
Contre-indications : les personnes hypersensibles aux vitamines du complexe B doivent éviter leur consommation. Les porteurs de la maladie de Parkinson sont également contre-indiqués en raison de leur interférence avec le traitement. Consultez un médecin pour valider ces informations.

  • Biotina

La biotine est une vitamine qui fait partie du complexe B et qui est très intéressante pour les cheveux, apportant des bénéfices « dans la prévention de l’apparition des cheveux blancs et de la chute des cheveux, ainsi que dans la prévention de la progression de la calvitie », explique un nutritionniste.
Dosage : 5 à 10 mg par jour, selon l’orientation professionnelle.
Contre-indications : cette vitamine est contre-indiquée pour les femmes enceintes, les mères allaitantes, les personnes âgées et les enfants de moins de 12 ans.

  • La vitamine C

Fondamentale dans la production de collagène et de kératine, la vitamine C joue un rôle essentiel dans la formation et la santé des fils. En plus d’être un antioxydant, la vitamine protège les cheveux des agressions quotidiennes et aide à les renforcer, évitant ainsi la perte de cheveux.
Dosage : la quantité administrée peut varier selon l’indication médicale, mais le dosage recommandé est généralement de 300 à 1000 mg par jour pendant 2 semaines afin d’obtenir de bons résultats.
Contre-indications : les patients allergiques à l’acide ascorbique (vitamine C) ne doivent pas utiliser ce médicament. Il n’est pas non plus indiqué pour les personnes souffrant de diabète sucré, de maladies rénales et d’anémie.

  • Acide folique

L’acide folique aide au renouvellement cellulaire, étant un composant important pour la croissance des cheveux.
Posologie : doit être administrée conformément à l’avis médical, sans dépasser la dose maximale de 15 mg par jour.
Contre-indications : les anémiques doivent éviter l’utilisation de ce médicament, ainsi qu’être allergiques à l’acide folique.

Les vitamines et autres nutriments sont d’excellentes options pour le traitement de la chute des cheveux. On en trouve beaucoup dans l’alimentation, comme l’explique un médecin spécialiste : « avoir une alimentation variée, riche en légumes, en aliments complets et en fruits est essentiel pour la santé capillaire ».

Solutions à domicile pour la perte de cheveux

Les aliments sont les sources les meilleures et les plus naturelles pour obtenir des vitamines. Certains mélanges faits maison peuvent être une alternative idéale dans le traitement de la perte de cheveux. Voici quelques exemples de solutions simples qui peuvent être réalisées à la maison :

Jus de vitamine A pour les cheveux : battez une carotte coupée en dés avec le jus d’une orange dans un mixeur et buvez-la sans la filtrer tous les jours. L’orange et la carotte sont riches en vitamine A et contribuent à renforcer les cheveux.

Huile de noix de coco : appliquez deux cuillères à soupe d’huile de noix de coco sur votre cuir chevelu en effectuant de légers massages jusqu’à ce qu’elle soit absorbée. Il nourrit et renforce le cuir chevelu, agissant pour renforcer et contrôler la chute. Ensuite, mettez une casquette et laissez agir pendant quelques heures. Il suffit ensuite de le laver et de sentir la différence.

Babosa : extraire un peu de gel de babosa et le passer au mixeur. Une fois les cheveux nettoyés, appliquez le gel sur tout le cuir chevelu et massez. Vous pouvez également mélanger la babosa avec un masque capillaire à appliquer sur toute la chevelure. Il est important de le laisser agir quelques minutes et de bien le rincer ensuite.

Vinaigre de pomme à l’huile de sauge : dans un bol, mettez 300 ml d’eau et ajoutez 2 cuillères à soupe de vinaigre de pomme bio et 2 gouttes d’huile essentielle de sauge. Mettez le mélange dans un arroseur et après vous être bien lavé les cheveux, saupoudrez le tout. Massez pendant quelques minutes, puis rincez simplement. Le vinaigre de pomme est excellent pour équilibrer le pH du cuir chevelu et renforcer les cheveux. Si vous ne trouvez pas d’huile essentielle de sauge, elle peut être remplacée par de l’huile de carotte, de l’huile d’argan ou d’autres huiles essentielles riches en vitamines et en acides aminés.

Masque à l’avocat et au miel : écraser l’avocat jusqu’à ce qu’il soit homogène et pâteux. Ajoutez ensuite 1 cuillère à soupe de miel et mélangez bien. Humidifiez les cheveux avec un peu d’eau chaude et appliquez le mélange d’avocats avec du miel sur toute la chevelure, sauf sur la racine. Laissez reposer pendant 30 minutes. Ensuite, il faut bien laver les cheveux avec du shampoing pour enlever le masque. L’avocat est riche en vitamines du complexe B, essentielles pour la santé des cheveux.

Jus méditerranéen : passez au mixeur une tomate mûre, un demi-oignon, du basilic frais, de l’huile d’olive extra-vierge, du vinaigre de pomme et une pincée de sel. L’astuce est de le boire bien frais avant le déjeuner ou de l’utiliser comme vinaigrette.

La santé de vos cheveux dépend en grande partie de celle de votre corps. Des habitudes saines peuvent donc contribuer directement à la perte de cheveux. L’immunité et le bon fonctionnement du corps étant accrus, la santé des cheveux est également renforcée. Mais n’oubliez pas que si votre cas est exceptionnel, avec une perte de cheveux très fréquente et en grande quantité, demandez un avis médical pour un traitement spécifique.