A la rencontre du Cercle des Pipelettes

En ces jours mouvementés et où des événements dramatiques nous poussent à la réflexion, je souhaite partager avec vous un joli moment autour d’une initiative qui remet le contact humain en première place. Ce projet a été imaginé par Colombe qui, fraîchement débarquée de Québec où elle a vécu pendant 4 ans, a voulu créer un rendez-vous pour apprendre à connaitre l’autre à travers un thème, une histoire, un parcours. C’est chose faite grâce au Cercle des Pipelettes.Avant toute chose, je tiens à préciser que ce cercle mystérieux n’est pas réservé aux femmes et que les messieurs bavards ou non sont également les bienvenus.

Le Cercle des Pipelettes se retrouve en petit comité (10 personnes max.) autour d’une personnalité connue ou non pour aborder un thème prédéfini. Il s’est déjà regroupé autour de Cédric Blondeel ou encore les cupcakes de Maison Germain par exemple. La rencontre d’hier soir, à laquelle j’ai eu la chance de participer, était autour de la journaliste Véronique Couzinou et de sa vie à Montréal. Elle a accepté de partager avec nous ses souvenirs et nous a poussé à la réflexion sur la démarche personnelle qu’est l’expatriation. Ces rendez-vous permettent de découvrir l’invité mais également d’échanger sur nos différentes expériences. C’est ainsi que nous avons appris à nous connaitre et à savoir qui était assis autour de nous. Nous n’étions pas de simples spectateurs à une réunion, nous étions un groupe de personnes, dans un endroit cosy, qui a appris à se découvrir, et il faut dire que le thème s’y prêtait bien! Colombe choisit toujours des personnalités qui lui sont chères et dont le parcours est intéressant mais elle part du principe que chaque personne a quelque chose à dire et à partager. La soirée fut donc animée par les échanges et la douceur de notre hôte.

Je ne vous ai pas parlé du lieu de façon volontaire, car c’est un lieu que j’aime particulièrement et que je souhaite vous faire découvrir prochainement.

Si vous souhaitez vous aussi découvrir l’univers de Véronique Couzinou, je vous invite à visiter son blog personnel.

Et pour rejoindre le Cercle des Pipelettes, direction Instagram!