Rendre à César ce qui est à César!

Rare sont les billets où je ne vous fait pas l’éloge d’un lieu, d’une boutique, restaurant ou d’une personne. Je vous parle généralement ici de mes coups de cœur sur Nantes ou ailleurs. J’ai fait ce choix de ligne éditoriale car j’estime que mon expérience et mon ressenti peuvent être différents du vôtre et je ne veux pas vous donner des à priori ou, pire, vous empêcher de tester quelque chose parce que moi je n’ai pas aimé. C’est cette question que j’ai dû à nouveau me poser lorsque j’ai voulu rédiger mon avis sur la Villa César à Nantes.

La Villa César a ouvert ses portes sur l’allée Duquesne à Nantes( à la place du magasin Roche Bobois) mardi midi. Les photos que j’ai pu en voir m’ayant donné envie, j’y ai donc réservé une table pour moi et une copine jeudi midi. Etant arrivée de bonne heure, j’ai eu le plaisir de faire le tour du propriétaire en compagnie du responsable. Les photos reflétaient la réalité et la déco me plut beaucoup. Des lustres à pampilles, de la tapisserie blanche et noire, des fauteuils confortables, on est immédiatement emporté par l’univers baroque de ce nouveau restaurant italien à Nantes. Le lieu est atypique de par ses espaces, vous avez des salles pouvant accueillir une trentaine de couverts puis des petites alcôves pour que les grandes tablées puissent être un peu à l’écart, des couloirs et des coins biscornus où des tables de deux peuvent se retrouver au calme, en amoureux! J’ai beaucoup aimé cette diversité d’espaces. J’ai donc eu un premier avis plutôt positif et j’ai immédiatement eu envie de le partager avec vous.

 

Mais c’est là que ça se gâte… J’ouvre la carte et là, je trouve qu’il y a un problème de cohérence… Ils se disent restaurant italien avec des spécialités italiennes mais pourtant je découvre une rubrique Burgers?! Alors évidemment burgers « all’italiana » mais quand même, je ne savais pas que les burgers venaient de l’Italie… On se laisse tenter par de la seiche à la plancha et un osso bucco. Le serveur revient quelques secondes plus tard pour me dire qu’ils n’ont pas reçu de seiche… Je me rabats sur une régina. Les plats arrivent et de nouveau surprise (ils sont très doués pour les surprises… ) l’osso bucco est servi avec des frites! Des frites italiennes peut-être ? J’ai oublié de poser la question! Toujours est-il que j’ai mangé ma pizza qui, il faut le dire était bonne, mais qu’en face de moi mon amie n’a rien mangé… Viande dure, sauce froide avec des légumes crus… Elle en a fait part au serveur qui s’est platement excusé et qui a fait tout son possible pour nous satisfaire mais bon, nous avons été très décue. On nous a dit que c’était l’ouverture, qu’il fallait du temps pour que les équipes se rôdent…

J’ai dû mal à comprendre cette excuse. En effet, sur une ouverture, il peut y avoir un temps d’attente plus important ou des problèmes avec l’informatique, mais les recettes classiques ou les temps de mijotage sont-ils différents parce que c’est l’ouverture?

J’ai décidé d’écrire cet article malgré mon avis mitigé car la rénovation et le travail de décoration vaut vraiment le détour, parce que nous avons été très bien accueilli et que le responsable a su, malgré son embarras, géré notre insatisfaction. J’ai décidé d’écrire mon avis sur la Villa César car ce fût un gros loupé sur l’osso bucco et c’est quand même dommage pour un restaurant italien mais que ma pizza était très correcte. J’ai décidé d’écrire cet article car j’avais tout de même envie de vous parler de ce lieu. J’attends avec impatience vos avis et votre expérience dans ce restaurant.