Tête à tête avec Mood

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas écrit dans cette rubrique « portrait ». Elle est consacrée aux personnes nantaises que je rencontre et dont le parcours, le métier ou la philosophie m’ont intéressée, intriguée. Et comme toutes les autres découvertes de ma vie, je les partage avec vous ! Aujourd’hui je vais vous présenter Mood, la candidate de The Voice.

Depuis quelques semaines, son nom s’est retrouvé sur mon chemin. Ma curiosité piquée, je voulais en savoir plus sur cette nantaise surnommée Mood. Sachant qu’elle participait à The Voice, je me suis dit que pour une fois, ma télé serait allumée sur un télécrochet un samedi soir. Et c’est ainsi que samedi dernier, j’ai découvert la voix envoûtante de Mood.

Mood, on aime ou on aime pas, mais elle ne peut pas laisser indifférent. Sa voix semble venue d’ailleurs et est bien différente de tout ce que j’ai eu l’occasion d’entendre auparavant. Qu’on soit d’accord je ne me transforme pas en critique musicale, je n’y connais rien mais j’ai été touchée par cette voix. Sa voix m’a transpercée et le peu de fois où je l’ai entendue parler, elle m’a paru si simple et si sincère qu’il s’est passé quelque chose en moi.

mood nantes chanteuse the voice

Suite à cette rencontre télévisuelle, j’ai eu la chance de rencontrer Mood en tête à tête. Elle m’a ouvert les portes de son univers : une petite cabane au milieu de la nature, simple et colorée comme elle. Je n’aurais pas pu l’imaginer ailleurs, il se dégage tellement de choses positives de cet endroit comme si la douce « sorcière » avait envahi le lieu de ces bonnes ondes. On s’y sent bien, apaisé. Mood a besoin de ce coin de nature pour se ressourcer, son endroit préféré sur Nantes est d’ailleurs tout proche, c’est son « arbre magique ». C’est pourquoi elle est si attachée à Nantes qui lui permet de bénéficier des avantages à la fois de la ville et de la nature, cet équilibre lui permet de s’épanouir.

Contrairement aux apparences et même si elle est une « vectrice de rêves » comme dirait Zazie, Mood a bien les pieds sur terre. A 30 ans, cette jeune nantaise a un solide bagage. Née dans une famille d’artistes, elle a vite compris qu’il existait différentes manières de vivre ses passions et que certaines permettaient d’en vivre. C’est pourquoi elle a passé son DEUG de musicologie et son DE chant musiques actuelles, ce qui lui a permis, lors des périodes plus creuses, d’enseigner et de transmettre aux autres sa passion de la musique. Elle se perfectionne en permanence à de nouvelles techniques à travers des formations et des voyages. Elle souhaite que sa musique soit source d’amour et de paix, c’est sa façon à elle de contribuer à un monde meilleur « je n’ai pas de casque bleu mais une voix ».  Elle s’est d’ailleurs d’ailleurs beaucoup intéressé à la musicothérapie.

the voice mood nantes interview

Participer à The Voice est une ouverture vers un nouveau public, mais de nombreuses discussions avec la production ont été nécessaires pour qu’elle soit sûre de pouvoir conserver son intégrité artistique par exemple en jouant de son harmonium indien ou en continuant ses chants de gorges inuits.

C’est donc une chanteuse authentique et au grand cœur qui représente notre jolie Nantes à The Voice. Et ne le dites à personne, mais dans les semaines à venir vous risquez de me trouver devant ma télé le samedi soir pour soutenir Mood et voir jusqu’où cette nantaise nous emmènera. Je lui souhaite bon courage et bonne chance pour la prochaine étape : les Battle !

Si vous voulez découvrir un peu plus son univers, RDV sur son site : http://www.mood-mood.com/